Recommandations SCVE, Collège, CNU et CNP de Chirurgie Vasculaire pour l’organisation de l’activité opératoire en période de crise Covid-19

Face à la montée en charge de l’épidémie du coronavirus, il est demandé aux établissements de santé de préserver leurs capacités de réanimation pour les patients qui le requerraient. En conséquence, chaque spécialité doit réaliser une priorisation permettant d’identifier les interventions requérant un séjour en réanimation post-opératoire qui peuvent être reportées, sans préjudice important pour le patient. Logiquement, toute chirurgie fonctionnelle et/ou non urgente doit être reportée (traitement endovasculaire des claudicants, traitement des varices, chirurgie des carotides asymptomatiques, etc.) dans un délai qui ne peut être estimé à l’heure actuelle.

Un conseil scientifique regroupant des représentants de la SCVE, du Collège, du CNP et du CNU, s’est réuni et propose la liste suivante des indications opératoires qui doivent être maintenues, dans la mesure des possibilités de chaque centre :

1/ Urgences ischémiques : des membres inférieurs (ischémie aigüe, ischémie critique), viscérales (angor mésentérique, sténoses des artères rénales compliquées (OAP flash, insuffisance rénale qui s'aggrave), sténoses des artères carotidiennes symptomatiques.

2/ Urgences hémorragiques : traumatologie vasculaire, hémorragie active, anévrysme aortique ou périphérique rompu ou symptomatique à risque de rupture.

3/ Anévrysmes de l'aorte volumineux ou rapidement évolutif, et dissection aortique compliquée, faux anévrysme.

4/ Accès pour hémodialyse : complications des abords vasculaires pour hémodialyse, (préjudice important en cas de perte d'abord et risque que ces patients encombrent inutilement des STC, nécessité de création rapide d'un abord vasculaire pour les néphrologues).

5/ Urgences septiques : lésions nécrotiques et/ou septiques des membres, infections de prothèses artérielles, anévrysmes septiques.

 
Éric STEINMETZ
Secrétaire Général de la SCVE
le 14 mars 2020
Ce site Internet risque de ne pas fonctionner correctement avec Internet Explorer. Vous devriez plutôt utiliser l'un des navigateurs suivant: Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge.